Assurer l’avenir de la Protection Maternelle et Infantile

Un an après la journée nationale d’action du 30 janvier 2014, où en est le mouvement "assurer l’avenir de la PMI" ?



A l’issue des concertations avec la Direction Générale de la Santé (cf. Tout savoir sur les concertations en cours avec le ministère de la santé - point d’étape juillet 2014), la plate-forme "Assurer l’avenir de la PMI" a rencontré le cabinet de Marisol Touraine le 14 janvier 2015.

Le ministère affirme "sur le principe" les objectifs de :

- améliorer l’impulsion d’une politique de santé de l’enfant ;
- conforter les missions de PMI ;
- mieux coordonner les intervenants ;
- favoriser la formation ;
- rendre plus attractif l’exercice des métiers en PMI ;
- consolider les moyens financiers de la PMI ;
- améliorer le recueil des données de santé en PMI.

Le cabinet de Marisol Touraine nous a annoncé plus concrètement que :

- Un rapport de la DGS rendant compte des concertations avec la plate-forme est rendu public (cliquez ici pour y accéder).

- Un courrier d’accompagnement nous est adressé (cliquez ici pour y accéder) qui précise :
    * le cadre des amendements que le gouvernement prévoit d’apporter au projet de loi santé, concernant le dispositif de PMI et ses missions ;
    * la saisine par le ministère de la santé des ministères de la fonction publique et de l’enseignement supérieur quant aux mesures à prendre relevant de leur champ de compétence en vue de répondre notamment aux enjeux statutaires et de formation pour la PMI.

- La concertation se poursuivra avec le ministère de la famille sur les missions de la PMI relatives à la protection de l’enfance et aux modes d’accueil du jeune enfant.

La plate-forme "Assurer l’avenir de la PMI" a pour sa part remis au cabinet de Marisol Touraine ses propositions d’amendements au projet de loi santé (cliquez ici pour accéder au document). Elle a également rappelé l’urgence d’apporter des réponses satisfaisantes à l’ensemble des revendications statutaires, financières, organisationnelles formulées à l’occasion des rencontres avec la DGS, pour garantir la pérennité du dispositif de PMI (cf. l’article "point d’étape juillet 2014" ci-dessus).

Le ministère s’est engagé à répondre à nos propositions d’amendements et à nous présenter les siennes avant l’examen du projet de loi au parlement (prévu en avril 2015). Il s’est également prononcé pour favoriser des rencontres au plus tôt avec les autres ministères concernés.

La plate-forme "Assurer l’avenir de la PMI" entend rester vigilante quant au contenu des réponses gouvernementales et quant aux délais de leur mise en œuvre.
Restons mobilisés et prêts à de nouvelles initiatives au cas où les engagements gouvernementaux ne seraient pas à la hauteur pour assurer réellement l’avenir de la PMI !




Retour